Eliesemoun.fr

Été : mon kit de survie anti-bobo

L’été est bien installé, et avec le soleil viennent les petites sorties qui sont de mises quand je ne veux pas rester à l’intérieur à crever de chaud alors que tout le monde s’amuse dehors. Et qui dit sorties, dit aussi activités et son lot de petits bobos. Pour moi, l’été c’est aussi ça : le risque de se faire mal rien qu’en prenant une feuille de papier. On dirait que toutes les petites maladresses sont au rendez-vous ! C’est tout de même dingue de voir tout ce que je peux me faire comme petits bleus ou égratignures quand j’ai des activités de prévu.

sante2 - copie

Et à ce que j’ai pu voir, je ne suis décidément pas la seule à qui ça arrive. Encore heureux, tiens ! À croire parfois que ma maladresse légendaire est contagieuse. Avec les barbecues et les petites virées à la mer qui sont incontournables cette saison, j’ai donc pris la peine de préparer une petite trousse à pharmacie. En gros, tout ce qui peut se révéler efficace pour soigner les maux d’été. Dans le lot, il y a le coton et les sparadraps qui sont mes gros classiques, mais aussi des petits trucs que vous ne penserez pas forcément à emmener au bord de la mer pour vous soigner.

Faites usage des huiles essentielles

Pour moi, les huiles essentielles n’ont jamais été une option pour soigner des petits maux d’été avant de tomber sur des astuces qui m’ont conseillé de les utiliser pour soulager des petits trucs ici et là. J’avoue que je ne pensais pas que ça marcherait au début ! J’ai même eu des gros instants de doute avant de me décider à en appliquer un peu sur des brûlures légères. Eh ben oui tiens : pourquoi passer de l’huile essentielle sur des cloques alors que je les utilise surtout pour parfumer la maison ou pour nettoyer un truc ici et là. Imaginez donc ma tête quand quelqu’un m’a dit que je pouvais aussi me soigner avec !

Dans la liste des trucs que les huiles essentielles peuvent guérir, il y a les petites brûlures, les ampoules que vos pieds collectionnent après une journée à gambader un peu partout, ou encore les coups de soleil. Et ce n’est pas tout, puisqu’il parait que les huiles essentielles font aussi de véritables miracles sur les coupures légères, les petits bleus, ou plus surprenants, le mal de mer. À ce que j’ai pu savoir avant ça, les huiles essentielles étaient surtout présentées comme des remèdes miracles pour soigner les piqûres d’insectes, mais je ne pensais pas qu’il était possible de les utiliser pour autre chose comme les petites blessures quand il s’agit d’accélérer la cicatrisation, encore moins de soulager des effets du soleil. L’essentiel qui doit trôner dans votre pharmacie d’été donc : l’huile essentielle de lavande qui est un peu la faiseuse de miracles dans son genre. L’odeur n’est pas ce qu’il y a de plus agréable pour tout le monde, mais je pense que ça passe, comparé à certains médicaments. Pensez aussi à préférer la version aspic pour avoir des effets plus rapides.

 sante-lavande

Les autres solutions soins express

Quand vous êtes en vacances, je ne pense pas que vous ayez beaucoup de temps à consacrer pour les soins de vos blessures d’été. Je suis aussi passée par là, et j’ai fini par trouver des solutions plus ou moins efficaces pour accélérer la guérison en été. Vous ne savez pas tout ce que j’ai pu trouver comme solutions barges avant de tomber sur les bonnes ! J’en ai surtout retenu qu’il y a des « astuces de grand-mère » qui ne sont pas vraiment recommandables quand il s’agit de soigner des trucs. En bref, j’en ai vu des pas mal qui ne devraient même pas être publiés sur la toile. Par chance, ça m’a tout de même permis de faire le tri entre ce qui marche et ceux qui sont à bannir pour de bon.

Le gel d’Aloe Vera, par exemple, a des propriétés hydratantes et cicatrisantes qui vous seront utiles si vous avez des brûlures ou que vous devez gérer un coup de soleil plus ou moins grave. Mélangé ou non quelques gouttes d’huiles essentielles, le gel d’aloe vera est un des trucs les plus efficaces que j’ai pu essayer pour soigner les coupures comme les brûlures. Je retiens surtout sa capacité à aider la cicatrisation rapide. Pour ceux qui préfèrent l’homéopathie ou les trucs de grand-mère, je retiens aussi qu’il y a plus d’une astuce qui marche ; notamment les cataplasmes à base d’argile ou de pommes de terre pour les pieds et les brûlures. Tout ce qu’il faut retenir, c’est qu’il est impératif que ce que vous utilisez soit propre. Il ne manquerait plus que de chopper une grosse infection en voulant soigner vos petits malheurs en été.

Un commentaire pour “Été : mon kit de survie anti-bobo

  1. Agnès

    Impossible pour moi de faire confiance en des recettes de grand-mère. J’ai toujours dans l’idée qu’il y a des trucs plus louches qu’autre chose dans ces astuces. Mais après, est-ce que quelqu’un pourrait me confirmer si certaines fonctionnent tout de même ?

Répondre à Agnès Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *